Les honoraires
de votre avocat


Dès le 1er rendez-vous au cabinet, vous serez informé du mode de calcul des honoraires au regard de votre propre dossier, en tenant compte :


Cela vous permet, dès le 1er rendez-vous, de prévoir votre budget pour mener à terme la procédure que vous entendez diligenter.

Avant même de prendre rendez-vous avec mon cabinet, il vous sera indiqué que le coût de la consultation est de 240 € TTC. Ce rendez-vous pourra comprendre un courrier à adresser à la partie adverse en fonction de la nécessité de votre dossier.

Postérieurement à ce rendez-vous et si vous souhaitez confier la défense de vos intérêts à mon cabinet, le coût de la consultation sera déduit de la procédure judiciaire à venir.

Les honoraires sont obligatoirement insérés dans une convention d’honoraires, qui vous sera détaillée, ainsi que toutes les diligences qu’elle comportera.

Ainsi, il n’y a pas de surprise pour vous au cours de la procédure, dans la mesure où vous avez parfaitement connaissance de la mission de votre avocat.

Cette convention d’honoraires sera assujettie à l’une des 3 modalités financières suivantes :


L’honoraire forfaitaire


L’honoraire forfaitaire est fixé en fonction de la lisibilité de votre dossier, dès que celui-ci le permet et dans ce cas, le montant fixé englobe toute la procédure que vous entendez mener à bien.


L’honoraire hybride


C’est un honoraire fixé en deux temps : • tout d’abord, un honoraire forfaitaire qui est moindre que le précédent et qui est connu de vous à l’avance pour toute la procédure • Puis, un honoraire de résultat fixé en pourcentage et qui ne sera dû que lorsque vous percevrez les sommes obtenues à l’issue, soit d’une décision de justice, soit d’une transaction ou encore après la négociation d’une rupture contractuelle.

A titre d’exemple, cette modalité d’honoraire est en général systématiquement appliquée par mon cabinet en matière de droit du travail, lorsque le client a la qualité de salarié.


L’honoraire au temps passé


L’honoraire au temps passé est fixé en fonction du temps passé sur la base d’un taux horaire préalablement défini avec le client.

Nous attirons également votre attention sur le fait que vous pouvez éventuellement bénéficier d’une assurance de protection juridique et qu’il vous suffit de vous rapprocher de votre assureur pour savoir si votre assurance prévoit cette modalité, qui vous permet de conserver le choix de votre avocat.